Resto Car's

Centre d'esthétique et de soins automobiles


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Rénovation Peugeot 306 cabriolet (A la machine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

La voiture est poussiéreuse, mais pas encrassée. Elle a subit 2 lavages préliminaires , dont un au Karsher (le lavage a été fait la veille).







Vu la chaleur, je refroidi la carrosserie en l'arrosant un peu.



Je profite pendant ce temps là, de nettoyer les jantes au Wheel Brightner de Meguiar's et avec un pinceau à poils longs. Ce puissant nettoyant jantes, élimine les résidus de plaquettes de goudrons, et de toute autre saloperie.

Ensuite, je fait un petit mélange liquide vaisselle (pour enlever les éventelles cires...) et Meguiar's Gold Class. Et je me sert de ma lance à mousse. Je laisse agir le tout 4/5 minutes, le temps que la mousse s'écoule et de décrasser une dernière fois.



Ensuite, je prends mon shampooing CG Body Wash, et je lave la voiture complètement.



On rince.



On oublie pas les jantes. Le produit, surpuissant, risquerait d'attaquer le vernis. On préconise d'habitude un mélange 1:10.



On passe ensuite à l'essuyage. On prend une microfibre de sèchage, c'est miraculeux. L'eau est absorbée par la texture gaufrée de cette microfibre. L'on peut s'aider d'une raclette pour enlever plus rapidement l'excédant d'eau.



Une fois la voiture toute sèche, on passe à la décontamination. C'est très simple. Nous avons un bloc d'argile, un QuikD et une bonne microfibre.



On asperge au fur et à mesure que l'on avance sur la voiture. Donc, on pulvérise, et on passe le bloc d'argile préablement malaxé là où le produit est. La Clay ( c'est ainsi que cela s'appel) enlève toutes les contaminations du style à la résine des arbres, à la sève, aux contaminations chimiques et acides. La carrosserie redevient lisse au toucher et bien brillante. Son seul inconvéniant et que cela fait ressortir les défauts, comme les microgriffes et swirls. Dans mon cas, c'est pas plus mal.

Voici une photo le flanc gauche fait. Si la voiture est bien entretenue, la Clay reste blanche...



Et le capot:



Sans commentaires.

Voici la voiture décontaminée. Ce n'est pas flagrant en photo, mais à l'oeil nu, c'est autre chose.



Ce matin, debout à 7h30. Le soleil est là et bien là. C'est nickel, on attaque.

J'inspecte les défauts de la voitures. Quelques coups de caddies, des griffes plus ou moins profondes.







Pour éradiquer ces griffes, je vais employer la méthode dite du "Wetsanding". Cela consiste à poncer avec un grain très fin les défauts (avec de l'eau savonneuse). Cela réduit le vernis, et donc le défauts. Mais y aller doucement, on à vite fait de voir l'apprêt. Pour les griffes un peu plus profondes, on utilise le stylo de retouche.



Avec le ponçage, cela s'atténue déjà.



En rempli le vide avec le stylo de retouche. Et on laisse sècher.





Pour les griffes non profondes, un simple ponçage.











Passons à présent aux choses sérieuses.



Je travail principalement avec les polishs Menzerna's. Aujourd'hui, vu l'état de la voiture, j'ai jonglé entre le Power Gloss (ple + abrasif) et l'Intensiv Polish (l'intermédaire). Le pad choisi sera le plus léger, le Lake Country noir.

On délimite une zone de test, et l'on protège les parties sensibles avec du tape (ici du 3M).



On place du produit en très petite quantité sur le pad. Ensuite on l'étale sur la zone à travailler.





On le travail de gauche à droite et de haut en bas. Jusqu'au temps où le produit devient poussière. A ce moment là, le produit laisse un fini très gras. Qui se retire heureusement très facilement avec une microfibre de qualité (voir plus bas).



Résultats:





C'est nickel. On poursuit le reste du flanc.







Allez hop, voici l'aile arrière gauche qui avait été ponçée par endroit.

Avant:



Pendant:



Après:





On continue sur sa lancée, avec cette foi-ci, le coffre, et comme vous le voyez, c'est une catastrophe. A croire qu'ils l'ont lavé avec.. une éponge, mais du côté vert! On oublie pas de protéger la capote, sinon, c'est misère à enlever!



Je délimite une zone de test. Et j'y vais.



Et le miracle a lieu.





Le reste du coffre:













On tourne autour de la voiture pour arriver sur le flanc arrière droit. Avec, en cadeau une rectification de griffes. Voici le tout en images.







Disparue:







La portière passager et le flanc avant droit se feront sans problèmes.

Pour les personnes n'ayant pas encore bien compris le comment du pourquoi, voici un résumé sur le capot.



Les défauts sont bien visibles au soleil.



Je prends l'Intensiv Polish de Menzerna, une microfibre à poils long Micropak et le QuikD.



On pulvérise du QuikD sur le Pad, histoire de le ramolir quelque peu.



Ensuite, on y place le polish. Un peu plus que d'habitude vu l'importance de la zone à travailler.



On étale et éparpille le produit uniformément sur la zone.



On travail le polish tendrement, amoureusement :bogoss: , pour avoir en résultat final comme ceci.



On enlève les résidus de polish, et voilà le résultat.







Tout le capot fait:



Je passe ensuite aux griffes retouchées au stylo. La peinture, au soleil, a eu plus de 4 heures pour sècher.



Après un premier passage:



Après 2 passages au Power Gloss (le plus abrasif), il ne subsiste plus que le renforcement, très léger, mais visible une fois l'oeil dessus.



Je poursuis avec les impacts sur l'aile arrière gauche.







Pour les zones moins accessibles à la machine, j'ai décidé de travailler à la main (les bas de portes et de portières, les pare-chocs, et les montant de pare-brise). Pour ce faire, j'ai utilisé un produit ayant déjà fait ses preuves, le Paint Renovator d'Autoglym et le chiffon lustreur de la même marque.



Le résultat est moins transcendant, mais bien présent.



Voici les montants avant traitement:





Voici les montants après traitements:





Visualisation à la lumière forte:









C'est fini. On fait le tour du propriétaire:





On remarquera les poussières des polish's.









Toutes les poussières seront enlevées à l'aide dela soufflette du compresseur,d'un pinceau, d'une microfibre et de l'APC. L'on pourrait aussi relaver la voiture pour les plus maniaques. Quoiqu'il en soit, la voiture a retrouvé tout son brillant.



On ne perd pas de temps. Maintenant on va nourrir et apporter une protection dans le temps pour la peinture, fraîchement mise à mal. Pour cela, le fameux RMG, un tampon Méguiar's et une microfibre de qualité, à poils courts.



On travail panneau par panneau. Une noisette sur le tampon, et l'on applique le produit en cercle. Une fois le panneau de carrosserie fini, on essuie l'ensemble. Ce produit s'utilise également sur les joints. Il les nettoye et les protège. Exactement comme sur la peinture.





Aussi sur les vitres:



On fait toute la voiture.

Ensuite, le temps devenant menaçant, je décide de m'attaquer aux premières finitions.

D'abord les pneux (ils ont été lavé au prélable avec du savon noir):



Pour l'effet j'utilise le brillant pneux de Penzoil.



Même recette pour les autres plastiques.







Voici les photos finales:

















Que ce fut dur et long, très long. En tout et pour tout plus de 14 heures, à partir du nettoyage jusqu'aux pneux. Mais le résultat est là et bien là.

La carrosserie est 100% lisse, plus de 95% des défauts sont partis. Elle ne possède plus de microgriffes, ni de swirls. La voiture est évidemment bien plus brillante ( d'ailleurs, il n'y a même pas de comparaison avec le jour de l'achat).

Une petite comparaison (avant/après):





Shooting.











Voir le profil de l'utilisateur http://restocars.forumactif.org

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum